Le thème de géomancie

Dans notre précédent article, nous avons vu la signification des 16 figures de la géomancie. Nous aborderons ici le thème de géomancie.

Si l’on peut avoir une réponse rapidement avec le tirage d’une figure, le thème de géomancie permet d’avoir une vision plus générale et plus globale de la situation ou de la question.

Voyons d’abord les différents tirages avant d’étudier un peu avant les différentes maisons.

Le thème de géomancie en carré

C’est le tirage le plus récent (il vient quand même du Moyen-Âge). Il reprend l’aspect des tables astrologiques de l’époque…

Il est en fait une simplification du tirage appelé « en blason » que nous verrons plus bas.

Les mères

On commence par tirer quatre figures qu’on place dans les maisons « mères » numérotées I, II, III et IV.

Les filles

Puis viennent les maisons « filles » (maisons V, VI, VII et VIII) qui résultent d’une « relecture » des maisons mères…

La première fille (maison V) est formée des premières lignes (les lignes supérieures) des quatre mères. La deuxième fille, des deuxièmes lignes des mères. De façon similaire, les troisième et quatrième filles sont formées des troisièmes et quatrièmes (la ligne inférieure) lignes des quatre mères.

Les nièces

Les quatre dernières maisons (IX, X, XI et XII), appelées maisons « nièces », sont formées selon un autre principe, mais toujours en croisant les mères et les filles.

La première nièce est issue du croisement des première et deuxième mères. Pour avoir la première ligne de la nièce, on compte le nombre de points la première ligne des deux mères… si ce nombre est pair, on trace deux points, sinon un seul. On continue pour construire toute la figure.

La deuxième nièce croise les troisième et quatrième mères, la troisième nièce les première et deuxième filles. La quatrième nièce enfin croise les troisième et quatrième filles.

Thème carré, thème de géomancie.
Thème carré

Le thème de géomancie en écu

Dans le thème en écu, plus ancien que le thème en carré, aux douze maisons précédentes, on ajoute le « tribunal », constitué de trois maisons : les deux « témoins » et le « juge ».

On forme le témoin droit (maison XIII) en croisant les deux premières nièces, comme on a croisé les mères pour créer les nièces. De la même façon, on obtient le témoin gauche (maison XIV) en croisant les troisième et quatrième nièces.

Le juge (maison XV) est formé en croisant les deux témoins.

Thème en écu, thème de géomancie.
Thème en écu

Interprétation des maisons

Les mères

Maison 1 : Comportement général

C’est le point de départ de toutes choses. Cette maison précise le caractère du sujet pour lequel le thème est créé.

Maison 2 : Acquisitions

Cette maison indique comment le sujet acquiert et conserve ses biens et sa richesse.

Elle éclaire sur la façon dont le sujet sait tirer profit des situations qu’il rencontre.

Maison 3 : Environnement proche

Cette maison met en lumière l’entourage du sujet, l’environnement social et intellectuel dans lequel il évolue.

Elle précise aussi la façon dont le sujet va entreprendre et réaliser ses projets.

Maison 4 : Racines

Cette maison renseigne sur les origines, familiales ou matérielles, du sujet.

La quatrième mère va également éclaircir la façon dont le sujet va appréhender son futur ou l’aboutissement de ses projets.

Les filles

Maison 5 : Créativité personnelle

Cette maison représente la créativité, la fécondité (physique et intellectuelle) du sujet.

On pourra également découvrir les joies et les plaisirs du sujet, et la façon dont il gère les événements inattendus.

Maison 6 : Servitudes

Cette maison représente les causes que sert le sujet, ainsi que les croyances auxquelles il est assujetti.

On découvrira comment le sujet réagira face aux situations de dépouillement mais aussi comment il traite ceux qu’il considère comme lui étant inférieur.

Maison 7 : Relations

Cette maison représente à l’altérité du sujet, et à la manière dont le sujet entre en relation.

Elle va mettre en lumière « l’autre » – complice, associé et allié, comme adversaire et contradicteur ; ami comme ennemis – et surtout la façon dont le sujet va gérer ses relations.

Maison 8 : Dépossessions

Cette maison évoque les transformations et les pertes subies au cours de la vie.

Elle permettra de lever le voile sur la façon dont le sujet va, consciemment et inconsciemment, gérer ses transformations. Comment il vivra les pertes et les deuils.

Les nièces

Maison 9 : Explorations

Cette maison parle des tendances intellectuelles et spirituelles du sujet, de sa foi et de ses convictions.

On y trouvera également les envies de voyage et le besoin d’évasion du sujet.

Maison 10 : Standing social

Dans cette maison, on découvrira ce dont rêve le sujet, ses ambitions profondes.

On y verra aussi la façon dont le sujet reçoit les honneurs, et comment il les partage avec qui de droit.

Maison 11 : Créativité sociale

Cette maison représente l’aide que sujet reçoit de ses amis, connus ou non.

Elle éclaire également sur la façon dont le sujet projette ses idées et comment il évalue les promesses qu’on lui fait.

Maison 12 : Épreuves secrètes

Cette maison éclaire sur les obstacles que ses ennemis, connus ou non, réservent au sujet.

Elle montre comment le sujet va prendre conscience et gérer les entraves qu’il pourrait rencontrer sur sa route.

Le tribunal

Ces trois maisons sont propres au thème de géomancie en écu.

Maison 13 : le témoin droit

Le témoin droit synthétise la partie droite du thème de géomancie (les mères et les deux premières nièces). Il décrit les racines de la situation, ou ce qui a amené à poser la question en cours. Il en représente donc le passé et les éléments déjà connus.

Maison 14 : le témoin gauche

Le témoin gauche synthétise la partie gauche du thème de géomancie (les filles et les deux dernières nièces). Il décrit ce qui pourrait advenir de la situation actuelle, ou les réponses possibles à la question en cours. Il en représente donc le futur et les suites à attendre.

Maison 15 : le juge

Il synthétise les témoins, donc tout le thème de géomancie. On le considère donc comme la réponse à la question. Du moins il représente la position du sujet face à cette question, son ressenti, son regard sur les choses.

Partager :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *