Numérologie du nom 4/4

Dans notre article de présentation, nous avions survolé la numérologie du nom.

C’est pourquoi nous nous pencherons, dans cette série de quatre articles, plus précisément sur cette partie du thème numérologique.

Tous comme les signes du zodiaque, il est possible de grouper les lettres suivant un élément (Air, Terre, Eau et Feu) et une qualité (Fixe, Cardinale ou Mutable).

Chaque élément correspond à un aspect de la vie du sujet.

Les éléments

Les lettres d’Air

Ce sont les lettres A, G, H, J, K, N et P.

Elles informent sur les aptitudes mentales et les capacités de raisonnement, d’analyse et de logique.

Dominantes, elles indiqueront que le sujet utilise son intelligence pour analyser les situations et prendre ses décisions : il sait garder la tête froide

Peu présentes, elles désigneront le sujet comme se laissant « tétaniser » par le stress ou la pression, il aura besoin de beaucoup temps pour analyser ou régler les situations compliquées.

Les lettres de Terre

Ce sont les lettres D, E, M et W.

Elles concernent le corps et les besoins d’action du sujet.

Dominantes, elles indiquent le sens pratique et pragmatique du sujet, voire son matérialisme.

Peu présentes, elles indiqueront le manque de moyens pratiques et d’énergie dont souffre le sujet.

Les lettres d’Eau

Ce sont les lettres B, I, O, R, S, T, X et Z.

Elles parlent le domaine affectif des sentiments et de la sensibilité.

Dominantes, elles évoquent la nature sensible, voire hypersensible, du sujet. Elles indiquent ainsi le côté artistique du sujet.

Peu présentes, elles signalent un sujet peu émotif ou qui ne s’embarrasse pas de sentiments.

Les lettres de Feu

Ce sont les lettres C, F, K, U, V et Y.

Elles indiquent les tendances spirituelles du sujet, ses intuitions, sa perception des choses et son imagination.

Dominantes, elles montrent que le sujet a une intuition et une imagination très développées, il pourrait également avoir des aptitudes artistiques.

Peu présentes, elles dénoncent le manque d’imagination du sujet, ainsi que son manque d’intérêt pour la spiritualité.

Les qualités

Les lettres Cardinales

Ce sont les lettres A, E, I, K, O, R et Z.

Elles donnent l’impulsion, indiquent le côté créatif, dynamique, imaginatif, et inventif du sujet, ses capacités de création, de réalisation et de réaction.

Dominantes, elles signifient inspiration créative, imagination fertile, esprit inventif et dynamique. Le sujet est passionné et sait réaliser ses projets, du moins s’en donner les moyens.

Peu présentes, elles dénoteront le caractère trop prudent du sujet qui aura du mal à réaliser ses projets par manque de dynamisme.

Les lettres Fixes

Ce sont les lettres C, D, G, L, M et V.

Elles expriment, du sujet, les capacités de concrétisation des projets, sa confiance en lui, sa fermeté, sa stabilité.

Dominantes, elles révèlent la persévérance, voire l’entêtement du sujet. Il est solide, tenace, il a confiance en lui.

Peu présentes, elles montrent un sujet qui a tendance à prendre les choses à la légère. Ayant du mal à se fixer, il changera d’avis facilement.

Les lettres Mutables

Ce sont les lettres B, F, H, J, N, P, Q S, T, U, W, X et Y.

Elles évoquent la curiosité du sujet, mais aussi son besoin de renouvellement.

Dominantes, elles vont indiquer un sujet curieux de tout, mais qui peut tellement chercher la nouveauté dans tous les domaines qu’il en deviendra influençable.

Peu présentes, elles vont, au contraire, présenter un sujet qui aura du mal à s’adapter aux situations.

La plan d’expression

Toutes ces subtilités peuvent se résumer dans le tableau suivant :

CardinalesFixesMutables
CérébralesAH J N PG L
PhysiquesEWD M
AffectivesI O R ZB S T X
IntuitivesKC VF Q U Y

On peut ensuite déterminer la personnalité du sujet en regardant l’élément et la qualité les plus présents dans le plan d’expression. L’élément ou la qualité très peu présente, voire complètement absent du tableau, donnent également des indications sur la personnalité du sujet.

Encore une fois, deux écoles s’opposent ici : la première ne prendra en compte que le no patronymique, la deuxième établira un nouveau plan d’expression après une union ou un changement de nom quelconque.

Notre sujet Luc, Marc, Matthieu, Jean Laforêt, a pour plan d’expression la grille suivante :

Ca.Fi.Mu.total
Cé.4239
Ph.3205
Af.437
In.0235
total1169

On voit que Luc Laforêt a une dominante cérébrale et cardinale.

Après son union, il change de nom, son plan d’expression devient :

Ca.Fi.Mu.total
Cé.42410
Ph.3306
Af.6612
In.0257
total13715

Après son union, Luc devient plus émotionnel et plus curieux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *